http://www.fides.org

Africa

2004-02-05

AFRIQUE/CONGO RD - Promouvir la democratie et le respect des droits humains ; arreter le commerce des armes. appel de Pax Christi International a la communaute internationale pour ramener la paix dans la region des Grands Lacs

Kinshasa (Agence Fides)- Dans un rapport envoyé à la 60e session de la Commission des Nations Unies pour les droits humains, Pax Christi International exprime sa grande inquiétude à propos du processus de paix et de réconciliation dans la région des Grands Lacs.
Les conflits qui affligent les pays de la région (Congo RD, Rwanda, Burundi, Ouganda) ont provoqué des millions de morts et de réfugiés, avec « de graves conséquences sur le plan humain, économique, politique, social et environnemental », dit le document de l’organisation humanitaire catholique.
« Il est évident que les causes des conflits varient en fonction de la complexité de la situation de chaque pays, mais il existe des éléments communs qui continuent à aggraver la situation dans la région », affirme Pax Christi International. Et notamment : manque de démocratie et d’institutions démocratiques ; immaturité de la classe politique, mauvaise gouvernance et corruption ; non respect des accords et du droit international ; impunité pour les crimes et le clientélisme politique ; pillage des ressources naturelles de la part d’une élite politico-militaire ; absence d’armées nationales capables d’assurer la sécurité de la population et l’intégrité des frontières ; prolifération et commerce illégal des armes légères.
Pour ramener la paix dans la région, Pax Christi International demande à la Commission pour les droits humains des Nations Unies d’adopter une résolution contenant un appel à la communauté internationale en vue de : poursuivre les efforts pour soutenir le processus de pacification nationale dans chaque Etat et le processus de normalisation des relations entre les Etats de la région ; créer des structures communes et transfrontalières pour garantir la sécurité des frontières et éradiquer le commerce illégal des armes légères ; accélérer les efforts et soutenir la capacité de la MONUC (Mission des Nations Unies au Congo) d’imposer des conditions de sécurité au Congo, et de démobiliser et désarmer les factions en lutte ; renforcer la force de paix africaine déployée au Burundi ; soutenir la démobilisation des enfants soldats et assurer leur intégration sociale ; faire la lumière sur les nombreux actes de violence contre les femmes ; mettre fin au commerce illégal de diamants, coltan et autres ressources naturelles, qui alimente les conflits dans l’Est de la RDC ; ; renforcer les mécanismes de contrôle et d’accompagnement des élections et de rétablissement du système judiciaire ;créer un Tribunal pénal international pour les Grands Lacs ; subordonner l’aide au développement aux pays de la région à la création de mécanismes de bonne gouvernance et à la mise en œuvre de politiques sérieuses en faveur de la réduction de la pauvreté.
Pax Christi International demande aux pays de la région des Grands Lacs de s’engager au respect des droits fondamentaux de la personne et d’instaurer les mécanismes de l’Etat de droit.
Le texte en français, anglais et espagnol de l’intervention de Pax Christi International est disponible sur le site de l’Agence Fides. (L.M.) (Agence Fides 5/2/2004)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network