http://www.fides.org

Asia

2004-02-04

ASIE/PHILIPPINES - INAUGURATION DE LA PREMIERE COMMUNAUTE DES SOEURS DE DON ORIONE : ELLE SE TROUVE A COTE DE LA DECHARGE MALODORANTE DE QUEZON CITY

Manille (Agence Fides) – « Depuis quelques années, nous projetions d’ouvrir une communauté des Petites Sœurs Missionnaires de la Charité aux Philippines. Aujourd’hui ce rêve est devenu une réalité ». C’est ce qu’a déclaré Sœur Maria Ortensia Turati, Supérieure générale des Petites Sœurs Missionnaires de la Charité, fondées par le Bienheureux Luigi Orione, qui avec Sœur Noemi Guzzi a accompagné à Manille les premières Sœurs orionines qui opèrent dans l’une des zones les plus pauvres de la métropole asiatique.
« Je suis présente ici aujourd’hui au nom de toute la grande Famille Orionine – a dit encore Sœur Ortensia – afin de soutenir et d’encourager idéalement nos consœurs missionnaires qui à partir d’aujourd’hui se mettent au service du peuple philippin ». « Nous savons bien que la zone que nous avons choisie, celle de Quezon City et en particulier de Payatas – a précisé Sœur Noemi Guzzi, économe générale – est une zone tristement fameuse par sa forte concentration de population qui survit à côté d’une décharge malodorante ». « Le défi qui se présente à nous, les Sœurs de Don Orione – a poursuivi Sœur Noemi – est d’autant plus grand et plus difficile. Mais nous ne nous décourageons pas ». « Nous pouvons compter dans cette première phase – a conclu la Mère générale – sur le soutien des Fils de la Divine Providence, qui sont présents depuis des années dans un petit Institut pour handicapés à Montalban et dans une paroisse de Payatas, et qui organisent de nombreuses activités sociales disséminées dans l’immense quartier de la décharge de Manille. Nous avons été accueillies avec grande joie par les autorités locales et par l’Evêque de la zone, ce qui est de bon augure pour notre avenir en terre philippine. Notre base opérationnelle sera le couvent d’une congrégation de sœurs allemandes qui sont en train de quitter la zone ». (S.L.) (Agence Fides 4/2/2004).

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network