http://www.fides.org

Sciences et Medecine

2004-01-21

AMERIQUE / ETATS-UNIS - MINI EPIDEMIE D’EBOLA, LE VIRUS MORTEL AFRICAIN S’EST DIVISE EN PLUSIEURS SOUCHES DIFFERENTES

Rome (Agence Fides) – Même si, en apparence, cela semble être une seule et même épidémie qui se répand rapidement par des êtres humains ou des animaux sauvages, les cas récents d’Ebola dénombrés en Afrique centrale sont en réalité des épidémies multiples causées par différentes souches virales, qui apparaissent simultanément quand les conditions sont idéales.
Dans le passé, les chercheurs considéraient que le virus avait origine dans un épicentre et se répandait rapidement grâce aux déplacements des animaux dans la forêt. Les hommes contractent ensuite la maladie en manipulant ou en mangeant la viande infectée. Ebola provoque une fièvre hémorragique et est en fait presque toujours mortelle dans l’espace de quelques jours.
« A présent, explique le vétérinaire William Karesh de la WCS (Wildlife Conservation society), l’organisation qui poursuit la recherche, nous savons que le virus, plutôt que de se répandre, a son origine dans plusieurs sources différentes dans la forêt ».
Les auteurs ont découvert qu’une épidémie éclatée entre le mois d’octobre 2001 et le mois de mai 2003, se composait en fait de 8 souches virales originaires de régions différentes. Quelle est la cause des ces épidémies simultanées ? On ne le sait pas encore, et on ne connaît pas non plus les agents diffuseurs naturels du virus. (A.P.)
(Agence Fides, 21 janvier 2004, 22 lignes, 236 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network