http://www.fides.org

Sciences et Medecine

2004-01-14

EUROPE / ITALIE - AVEC UNE HISTOIRE DE 500 ANS L’ORDRE DES « FATEBENEFRATELLI » POUR L’AVENIR SANITAIRE : RELIGFIEUX ET LAICS SE RASSEMBLENT POUR ECHANGER

Rome (Agence Fides) – Guérir, soigner, rééduquer. C’est là la mission principale des « Fatebenefratelli » qui regardent vers l’avenir de l’engagement sanitaire avec une proposition et un défi : promouvoir une globalisation de l’hospitalité avec une programme qui fonde ensemble l’offrande d’un projet technique modernisé et d’un projet humanisé, par l’exercice d’une professionnalité toujours plus au service du malade.
Un nouvel engagement auquel sont appelés tous les collaborateurs, religieux, laïcs, qui travaillent dans les structures des « Fatebenefratelli », pour un partage qualifié du charisme d’hospitalité, dont s’inspire l’Ordre.
Le défi à une collaboration plus efficace entre religieux et laïcs sera discuté par les Supérieurs de l’Ordre hospitalier, qui se réuniront du 15 au 17 janvier 2004 à Genzano à l’Institut Saint Jean de Dieu pour trois jours consacrés à la mise à jour des sommets de la direction : directeurs sanitaires et administratifs, supérieurs locaux et provinciaux de l’Ordre, collaborateurs laïcs de toute l’Italie, discuteront de la possibilité de concilier le style d’assistance avec les principes éthiques de gestion, avec l’objectif de créer un modèle de gestion des œuvres dans le respect du charisme de l’Ordre.
« Nous nous interrogeons sur l’avenir que l’Ordre sera capable de construire dans le prochain millénaire, déclare le Père Pascual Piles, Prieur Général de l’Ordre, au service de l’homme qui souffre, de l’homme qui se trouve dans une condition de besoin et qui demande notre aide pour reconstruire son projet personnel. Probablement, des endroits et des formes de réalisation de la part de l’Ordre exigeront un changement radical, auquel nous devons être préparés, si nous voulons être présents au troisième millénaire, en offrant un service sanitaire concret et actuel, à la lumière des différents changements du panorama sanitaire ».
Le défi est donc de partager les valeurs sur lesquelles se fonde l’institution des « Fatebenefratelli », dans le respect des cultures et des différentes religions, afin de concrétiser la réalité du charisme de l’hospitalité dans le respect et dans la promotion des principes de la justice sociale. Le principe clef qui guide l’œuvre de Saint Jean de Dieu, fondateur de l’Ordre, est son désir de faire le bien en le faisant bien, en conjuguant la justice avec la charité chrétienne pour offrir aux malades et aux nécessiteux un service efficace et qualifié, au plan technique, scientifique, et humain.
Valeurs toujours plus actuelles pour un Ordre fondé il y a 500 ans environ, présent dans tout le monde avec 300 Œuvres dans 45 Pays. Chaque jour, 40.000 collaborateurs, religieux, médecins, infirmiers, employés et volontaires, assistent en moyenne 35.000 malades, et reçoivent l’aide de 300.00 bienfaiteurs environ. (A.P.)
(Agence Fides, 14 janvier 2004, 39 lignes, 457 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network