http://www.fides.org

intention missionnaire

2003-12-29

Janvier 2004 : « Pour que chaque jeune Eglise de Mission s’engage dans la formation des opérateurs pastoraux ». Commentaire de l’intention missionnaire indiquée par le Saint-Père, par S. Exc. Mgr Robert Sarah, Secrétaire de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples.

Cité du Vatican (Agence Fides) – « Dans tous les secteurs de la vie de l'Eglise, la formation est d'une importance capitale. Personne, en effet, ne peut clairement connaître les vérités de foi qu'il n'a jamais apprises ni poser des actes auxquels il n'a jamais été initié. C'est pourquoi, la communauté entière a besoin d'être préparée, motivée et renforcée pour l'Evangélisation, chacun selon son rôle spécifique au sein de l'Eglise. Ceci inclut les Evêques, les prêtres, les membres des Instituts de vie consacrée, des Sociétés de vie apostolique et des Instituts séculiers, et tous les fidèles laïcs. La formation missionnaire occupera une place de choix... Cette tâche doit être considérée non pas comme marginale mais comme centrale dans la vie chrétienne » (EIA n° 75).
Le monde d'aujourd'hui pose au chrétien de nombreux défis, tels que les phénomènes de déracinement familial, d'urbanisation, de désœuvrement.
Le chrétien est confronté aux puissantes séductions matérialistes de toute sorte, à une sécularisation insidieuse de la société et un ébranlement intellectuel accentué par l'avalanche d'idées insuffisamment critiquées et par l'influence irrésistible des médias. Un approfondissement de la foi, c'est-à-dire une appropriation du Mystère de Jésus qui empoigne toute notre existence et l'entraîne à sa suite, et une solide formation chrétienne en matière éthique et sociale lui sont donc indispensables pour relever ces défis. Mais il faut insister plus encore sur l'importance centrale d'une vie de sainteté. En effet, toute formation permanente vise avant tout la sainteté. La formation donnée aux agents pastoraux doit conduire à la perfection chrétienne : « Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait » (Mt 5,47). La formation chrétienne a pour but de mener les chrétiens à la pleine connaissance de Jésus et à devenir des connaisseurs achevés de la doctrine de la foi. Elle consiste à les aider à parcourir un certain cheminement spirituel, à les faire arriver à une réelle maturité spirituelle et à cette sagesse qui ne s'acquiert pas dans les livres, mais est un don de Dieu. La formation chrétienne engage les fidèles dans la recherche d'une véritable communion avec Dieu et les invite à suivre le Christ en lui consacrant toute leur vie. Elle les pousse à entrer courageusement et par amour dans une autre Volonté que la leur pour se laisser guider par elle à travers le mystère pascal qui est la source unique de la fécondité de l'Eglise dans sa mission d'Evangélisation. Au-delà des fonctions différentes dans la vie de l'Eglise, c'est la sainteté des baptisés et des agents pastoraux qui est le ferment et l'espérance de notre monde d'aujourd'hui. Au début de cette année 2004, prions pour notre sanctification, car c'est là la volonté de Dieu (cf. 1Th 4,3).
Confions-nous à la Vierge Marie et aux saints. En Marie et dans les Saints, Dieu lui-même parle aux hommes et aux femmes de notre temps, leur montrant le chemin qui, à travers les vicissitudes du monde, les transformera plus parfaitement à l'image de son Fils, en messagers de la Bonne Nouvelle et constructeurs du Royaume de Dieu sur terre. Ce témoignage de vie de la Très Sainte Vierge Marie et des saints est toujours actuel. Il « attire, interpelle et entraîne parce qu'il manifeste une expérience humaine transparente, comblée de la présence du Christ, le Fils de Dieu, le Saint par excellence, qui a vécu notre condition d'homme, en toute chose excepté le péché ». + Robert Sarah
(Agence Fides 29/12/2003)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network