http://www.fides.org

Europa

2003-05-02

EUROPE / ALBANIE - LA CARITAS D’ALBANIE : PARDON ET AMOUR CONTRE LES VENGEANCES ET LA HAINE, CULTURES ANCIENNES TOUJOURS ENRACINEES

Tirana (Agence Fides) – Des fêtes, des réflexions le dialogue : dans un climat de grande cordialité se déroulent au « Village de la Paix » à Scutari les cérémonies pour les dix ans de la fondation de la Caritas d’Albanie. Les 2 et 3 mai, il y a toute une série de rencontres, de conférences, de cérémonies et de moments de fête entre Scutari et Tirana, avec la participation de représentants du Saint-Siège, de membres des Caritas d’Europe, d’ONG catholiques, d’autorités gouvernementales albanaises, d’amis, de volontaires et de collaborateurs.
Mgr Gjergji Dodë, président de la Caritas d’Albanie, a déclaré à l’agence Fides : « C’est un moment important pour nous tous. Nous voulons regarder le passé, pour apprendre à partir de nos erreurs, et chercher à faire mieux à l’avenir. Nous avons de bonnes espérances : en dix ans, nous avons vu les fruits de notre travail, réalisé en collaboration avec les amis de la Caritas des autres nations d’Europe, et surtout de la Caritas d’Italie… Notre priorité aujourd’hui est d’aider les plus pauvres parmi les pauvres, et travailler spécialement avec les jeunes pour une formation professionnelle adaptée, avec les enfants pour l’éducation aux valeurs chrétiennes de pardon et de solidarité ».
Fabrizio Righi, responsable depuis six ans de la Caritas d’Italie en Albanie a déclaré à l’agence Fides : « Un bilan de la pastorale de la Caritas après dix ans, est positif. La Caritas d’Albanie a fait de grands pas en avant, nous avons travaillé pour les urgences, la dernière étant la guerre du Kosovo ; mais à présent s’ouvre une nouvelle saison, où nous pouvons penser à établir les infrastructures ».
Righi raconte que le travail des membres de la Caritas va aussi en direction de la réconciliation entre les familles divisées par le « kanun », le code coutumier fondé sur la vengeance et sur la violence. « Nous allons chez les familles contraintes à rester enfermées chez elles par crainte des vengeances réciproques, et nous cherchons à les rapprocher, en leur proposant le respecter des lois en vigueur, et en réalisant une œuvre éducative fondée sur les valeurs de paix et de réconciliation ».
La Caritas d’Albanie a déjà commencé à être « missionnaire », en apportant son soutien à la Caritas du Kosovo pour le problème des réfugiés. (P.A.) (Agence Fides, 2 mai 2003, 32 lignes, 404 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network