http://www.fides.org

Europa

2003-12-19

EUROPE/SUISSE - PUBLICATION PAR L’OMS DU RAPPORT SUR LA SANTE DANS LE MONDE, 194 PAGES SUR LES CONDITIONS DE VIE SUR LA PLANETE : AU JAPON, ON VIT JUSQU’A 85 ANS, EN SIERRA LEONE JUSQU’A 36

Genève (Agence Fides) - L’Organisation Mondiale de la Santé met l’accent sur le fossé croissant entre les conditions sanitaires des pays les plus pauvres et celles du reste du monde. Alors que l’espérance de vie augmente dans la plupart des pays, dans les pays du sud de l’Afrique, ravagés par le sida, la mortalité chez les adultes est plus élevée qu’il y a 30 ans. Dans un document de 194 pages intitulé « Rapport sur la santé dans le monde », l’OMS présente un panorama allant de l’espérance de vie aux victimes des accidents de la route, de la lutte contre la poliomyélite au drame du sida.
Dans 14 pays africains, la mortalité infantile s’est accrue depuis 1990. C’est ainsi qu’au Sierra Leone, 300 enfant sur mille meurent avant l’âge de cinq ans. Sur les 57 millions de personnes mortes prématurément en 2002, 10,5 millions sont des enfants de moins de cinq ans qui vivent, dans 98% des cas, dans les pays en voie de développement. Au Zimbabwe, l’espérance de vie moyenne pour les deux sexes est de 37,9 ans ; en Zambie, de 39,7 ans, et en Angola de 39,9 ans, alors qu’en Suisse elle est de 80,6 ans, en Suède de 80,4 ans et en France de 79,7 ans. Un nouveau-né qui voit le jour au Japon peut espérer vivre 85 ans, alors que celui qui naît au même moment en Sierra Leone ne vivra probablement pas plus de 36 ans.
Selon ce rapport, c’est le sida qui est la première cause de mort entre 15 et 59 ans, réduisant de façon drastique l’espérance de vie au Botswana, Lesotho, Swaziland et Zimbabwe. Les morts dues au HIV et à ses complications sont presque le double de celles dues à l’autre grande cause de mortalité, les maladies cardio-circulatoires, et à la troisième cause, la tuberculose. Quant au tabac, il est responsable de la mort de cinq millions de personnes chaque année : en 2002, plus de 1,2 millions de personnes sont mortes d’un cancer du poumon, dû dans la majorité des cas au tabagisme, une maladie qui a augmenté de 30% depuis 1990 ; trois décès sur quatre concernent des hommes.
(AP) (19/12/2003 Agence Fides)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network