http://www.fides.org

Asia

2003-12-10

ASIE / TERRE SAINTE - AU « HOLY FAMILY HOSPITAL » DES « FATEBENEFRATELLI » DE NAZARETH, LES MEDECINS, LES RELIGIEUSES ET LES INFIRMIERES, MUSULMANS ET CHRETIENS, TRAVAILLENT ENSEMBLE DANS LA CONCORDE

Rome (Agence Fides) – Malgré l’hostilité des régimes passés, des guerres avec les occupations militaires, des dégâts causés par les tremblements de terre, l’activité de l’Hôpital de la Sainte Famille de Nazareth (des Fatebenefratelli) est vivement appréciée par la population locale et par les villages avoisinants : ils y viennent en toute confiance, sans que l’on tienne compte de leur appartenance religieuse. Depuis plus de 120 ans, l’hôpital a démontré son attention à la santé des gens ; il a 109 lits et plus de 50.000 malades par an, hospitalisé dans les différents services ou soignés ans les différents dispensaires, ou accueillis aux Urgences. En outre l’hôpital offre de nombreuses places de travail dans la ville, et est une des principales ressources de la région.
Même si la situation en Israël est très difficile, et si la terreur et la haine tuent de nombreuses vies humaines et influe sur l’économie, en particulier sur les ressources à destiner à la santé, l’hôpital offre de nombreux services sanitaires qu’aucun hôpital de la région arabe d’Israël n’est en mesure de fournir. Le Directeur général est M. Giuseppe Fraizzoli qui affirme que la population est très liée à cette Institution parce qu’elle est plus qu’un simple hôpital, et est l’exemple que des gens d’ethnie et de religions différentes, peuvent vivre et travailler ensemble de manière pacifique et cordiale. Chaque jour, des juifs, des arabes, des musulmans, des chrétiens travaillent ensemble sans qu’il y ait de discrimination ou de sentiments de haine. (A.P.)
(Agence Fides, 10 décembre 2003, 22 lignes, 279 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network