http://www.fides.org

Vaticano

2003-12-09

VATICAN - CONCLUSION DE LA IV° RENCONTRE ISLAMO-CHRETIENNE : UN DIALOGUE « OUVERT, RESPECTUEUX ET FRUCTUEUX » QUI PRELUDE A DE NOUVELLES FORMES DE COLLABORATION

Rome (Agence Fides) – Du 29 novembre au 2 décembre 2003, s’est tenu à Rome au Conseil Pontifical pour le Dialogue Inter-religieux, la IV° Rencontre islamo-chrétienne sur le thème suivant : « Vérité, Justice, Amour, Liberté : pilastres de la Paix ». La Rencontre a réuni 16 experts, dont 8 formant la Délégation du Saint-Siège présidée par l’Archevêque Mgr Michael Fitzgerald, Président de ce Conseil, et par l’Archevêque Mgr Pier Luigi Celata, Secrétaire de ce même Conseil Pontifical, et 8 membres formant la Délégation de la République Islamique d’Iran, présidée par l’Ayatollah Mahmud Mohammadi Araghi ; Président de l’Organisation pour la Culture et les Communications islamiques.
Chacune de ces quatre valeurs a été l’objet d’un exposé dans la perspective chrétienne et dans la perspective musulmane. Les exposés ont été suivis par de larges discussions qui ont permis une réflexion sur les éléments spécifiquement propres, et sur ceux qui sont communs aux traditions religieuses, chrétienne et musulmane. L’expérience de dialogue ouvert, respectueux et fructueux qui a marqué la Rencontre, a confirmé chez les participants la conviction de son utilité et de son actualité pour une amélioration progressive dans les rapports entre les deux religions, et pour une contribution plus efficace à l’édification de la paix dans le monde. Dans ce but, les deux parties ont également manifesté leur disponibilité à étudier des formes éventuelles de collaboration, et ont établi de préparer tout ce qui était nécessaire pour l’organisation de la prochaine Rencontre à Téhéran.
Le mardi 2 décembre au matin, les membres du Colloque ont été reçus par le Pape Jean Paul II. L’Ayatollah Araghi a félicité le Pape pour le XXV° anniversaire de son Pontificat et l’a remercié pour l’engagement infatigable en faveur de la justice et de la paix dans le monde, et pour la promotion du dialogue entre musulmans et chrétiens. Dans son discours, le Saint-Père a notamment déclaré : « On note combien est particulièrement urgent aujourd’hui le besoin de dialogue, de compréhension et de coopération entre les grandes religions du monde, et spécialement entre le christianisme et l’islam ». Le Pape a invité en outre les participants « et tous les hommes et femmes de bonne volonté », à unir leurs propres voix à la sienne », et répéta que le Saint Nom de Dieu ne devait jamais être utilisé pour inciter à la violence ou au terrorisme, pour promouvoir la haine ou l’exclusion ». (S.L.)
(Agence Fides, 9 décembre 2003, 34 lignes, 421 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network