http://www.fides.org

Dossier

2007-10-27

Instrumentum mensis Septembris pro lectura Magisterii Summi Pontifici Benedicti XVI, pro evangelizatione in terris missionum

Au début du mois de septembre, le Pape Benoît XVI s’est rendu à Lorette, pour la Rencontre finale de la première année de « l’Agora » des jeunes italiens. Le soir du samedi 1° septembre, à l’occasion de la Veillée, il a répondu aux questions des jeunes. Le dimanche 2 septembre, il a présidé une Messe solennelle concélébrée sur l’esplanade de Montorso. Quelques jours plus tard, le Saint-Père s’est rendu en Autriche : le 7 septembre, il a entrepris son 7°voyage apostolique international, et s’est rendu en pèlerinage au Sanctuaire de Mariazell, pour célébrer le 850° anniversaire de sa fondation.. Le Saint-Père a appelé ce lieu sacré « le cœur maternel de l’Autriche ; le Sanctuaire de la Sainte Vierge est en effet « le symbole d’une ouverture qui ne dépasse pas seulement les frontières géographiques et nationale, mais renvoie, dans la personne de Marie à une dimension essentielle de l’homme : la capacité de s’ouvrir à la Parole de Dieu et à sa vérité ». Le dimanche 9 septembre, après la Messe sur le parvis de la Cathédrale et la récitation de l’Angélus, le Pape Benoît XVI s’est adressé aux enfants qui participent aux initiatives de l’Oeuvre Pontificale de l’Enfance Missionnaire, et il leur remis une Lettre dans laquelle il déclare combien il appréciait leur travail : « Je vois en vous de petits collaborateurs au service que le Pape rend à l’Eglise et au monde ; vous me soutenez par votre prière, mais aussi par votre prière, et aussi par votre engagement à répandre l’Evangile ». Pendant son voyage en Autriche, le Saint-Père a visité également l’Abbaye Cistercienne de Heiligkreuz, où il a vénéré les reliques de la Sainte Croix ; il s’est adressé aux membres de la Communauté cistercienne, et aux professeurs et étudiants de la Faculté de Théologie. « Je suis venu également à l’abbaye de Heiligenkreuz, qui n’est pas seulement une étape importante sur la Voie Sacrée vers Mariazell, mais qui est le plus ancien monastère cistercien du monde, resté actif sans interruption. J’ai voulu venir dans cet endroit riche en histoire, pour attirer l’attention sur les directives fondamentales de Saint Benoît, dont la Règle est suivie aussi par les Cisterciens. Benoît déclare avec précision qu’il ne « faut ‘rien mettre avant l’Office Divin’. Pour cela, dans un monastère de spiritualité bénédictine, les louanges adressées à Dieu, que les moines célèbrent comme prière chorale solennelle, ont toujours la priorité ».
Chaque mercredi, le Saint-Père est venu à Rome en hélicoptère depuis Castel Gandolfo pour l’audience générale hebdomadaire. Il a poursuivi sa catéchèse consacrée aux Pères de l’Eglise, en présentant Jean Chrysostome et Grégoire de Nysse, et a consacré une de ses audiences à son voyage apostoliquee en Autriche

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network