http://www.fides.org

Europa

2003-11-29

EUROPE / ITALIE - JOURNEE CONTRE LA PEINE DE MORT LE 30 NOVEMBRE : 111 VILLES DANS LE MONDE ILLUMINENT LEURS MONUMENTS POUR REAFFIRMER LA CULTURE DE LA VIE

Rome (Agence Fides) – « C’est un grand mouvement de sensibilisation contre la peine de mort : ce soutien international nous aide à continuer notre travail. Etre à Rome pour cette Journée nous donne courage et espérance. C’est ce qu’a déclaré à l’Agence Fides, l’Américain David Atwood, directeur de la « Texas Coalition Against the Death Penalty », qui se trouve à Rome pour participer à la manifestation « No justice without life – La Ville pour la Vie, la Ville contre la Peine de Mort » organisée pour le 30 novembre par la Communauté Sant Egidio et soutenue par les principales associations internationales pour les droits de l’homme, rassemblées dans la « World Coalition Against the Death Penalty ».
Le 30 novembre, 111 villes du monde entier, dont Rome, Bruxelles, Paris, Barcelone, Buenos Aires, Vienne, Santiago du Chili, etc. illumineront leurs monuments, symbole pour dire « non » à la peine de mort. « La lumière que nous verrons au Colisée et sur les places de nombreuses autres villes du monde, explique M. Atwood à l’agence Fides, sera un grand signe d’espérance. Un nombre toujours plus grand de personnes prennent conscience qu’il est possible de vivre dans une société juste, même sans la peine capitale. C’est ce que nous voulons dire à notre Pays, les Etats-Unis : la peine de mort n’est pas nécessaire, elle n’est pas un bon instrument, elle nie la culture de la vie ».
La campagne contre la peine de mort se poursuit au plan international. « Nous demandons une résolution de l’Assemblée Générale des Nations-Unies contre la peine de mort, comme l’a déjà fait la Commission de l’ONU pour les Droits de l’Homme. Des événements comme cette journée peuvent aider le processus de conscientisation au plan mondial »
L’appel pour un moratoire universel des exécutions, lancé par le Communauté de Sant’Egidio a recueilli près de cinq millions de signatures. Récemment, le moratoire a été accepté au Chili, en Serbie-Monténégro, et en Arménie. Aux Etats-Unis, on a enregistré une baisse du nombre des exécutions. En Chine, en revanche, l’an dernier, le nombre des exécutions capitales a augmenté de manière sensible.
La Journée mondiale « Ville pour la Vie, Ville contre le Peine de Mort » a eu lieu pour la première fois le 30 novembre 2002, jour anniversaire de la première abolition de la peine de mort par un décret d’un Etat Européen, le Grand-duché de Toscane, en 1786. (P.A.)
(Agence Fides, 29 novembre 2003, 34 lignes, 429 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network