http://www.fides.org

Asia

2003-11-29

ASIE / TURQUIE - FETE DE SAINT ANDRE A ISTANBUL : LE MOMENT D’UNITE ET DE COMMUNION ENTRE LES EGLISES SŒURS, CATHOLIQUE ET ORTHODOXE, DEVIENT OCCASION DE SOLIDARITE AVEC LES JUIFS ET LES MUSULMANS

Istanbul (Agence Fides). – « La rencontre entre dirigeants catholiques et orthodoxes à l’occasion de la fête de Saint André est un moment important de fraternité de toutes les Eglises chrétiennes. C’est un événement qui démontre affection et respect réciproque », a déclaré à l’agence Fides le Père Georges Marovitch, porte-parole de la Conférence Episcopale de Turquie et responsable de la Commission pour l’Oecuménisme. « En ce moment difficile pour la Turquie nous nous sentons en outre plus proches entre nous et en même temps plus solidaires avec nos frères juifs et musulmans, qui ont beaucoup souffert à cause du terrorisme ».
En expliquant la signification de la journée, qui voit l’arrivée d’une délégation du Saint-siège dirigée par le Cardinal Walter Kasper, Président du Conseil Pontifical pour l’Unité des Chrétiens, le Père Marovitch note : « Le chrétiens, s’ils sont divisés, ne rendent pas un témoignage authentique au visage du Christ. Cette rencontre est un petit effort pour montrer le vrai visage du Christ qui est unité et communion ».
La présence à Istanbul de la Délégation du Saint-Siège rend celle des envoyés des Patriarche Oecuménique qui, chaque année, le 29 juin, rendent visite au Saint-Père pour la fête des Saints Pierre et Paul.
Le 29 novembre au soir, est prévue une concélébration dans la cathédrale Latine d’Istanbul. Le 30, fête de Saint André, les représentants des Eglises de rite catholique doivent assister, dans la matinée à la Messe solennelle de rite orthodoxe, présidée par le Patriarche Œcuménique Bartholomée, et ensuite ils déjeuneront au Patriarcat. Dans l’après-midi, les Cardinal Kasper doit rencontrer le Patriarche Apostolique Mesrob II et l’Evêque de l’Eglise syro-orthodoxe, Filuksinos.
Dans la soirée, au Siège du Patriarcat Œcuménique, il est prévu une réception à laquelle seront présentes les autorités civiles et les dirigeants religieux juifs et musulmans. Le 1° décembre, le Patriarche Bartholomée se rendra à la Nonciature Apostolique à Istanbul, qui est rappelée comme « maison du Pape Jean », parce que c’est là que résidait Mgr Angelo Roncalli, le futur Pape Jean XXIII, quand il était Nonce Apostolique à Istanbul. (P.A.)
(Agence Fides, 29 novembre 2003, 31 lignes, 377 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network