http://www.fides.org

Asia

2003-11-28

ASIE / PAKISTAN - DIALOGUE INTER-RELIGIEUX AU FEMININ : DES CHRETIENNES ET DES MUSULMANES SE RETROUVENT POUR UN CONGRES SUR LA CONDITION DE LA FEMME DANS LA SOCIETE PAKISTANAISE

Lahore (Agence Fides) – Le dialogue inter-religieux se fait aussi dans le domaine féminin : l’agence Fides a reçu la nouvelle d’une intiative sans précédents ; un séminaire d’étude sur la condition féminine au Pakistan a réuni plus de 200 femmes, chrétiennes et musulmanes, à Kasur, au sud de Lahore. L’objectif de cette rencontre, organisée pour la fin du Ramadan par la Commission pour le dialogue Inter-religieux de l’Archidiocèse de Lahore, était de partager les idées et de parler du rôle de la femme dans la société.
Selon les informations reçues par l’Agence Fides, les participants ont augmenté leur connaissance réciproque et ont procédé à un échange d’idées, parlé de la condition de la femme, en apportant leur propre vision sur la base des principes de la religion chrétienne et islamique.
Madame Saueda Nelofar Mehdi, entrepreneur musulmane a déclaré : « Je connais la vie de Jésus et de Marie, la Bible et la vie des religieuses. Je ne pourrais être une bonne musulmane si je ne connaissais pas Jésus-Christ. Même si nous sommes de religions différentes, nous formons une unique nation, le Pakistan. J’apprécie la vie et l’œuvre de Mère Teresa de Calcutta, qui s’est consacrée à soulager les souffrances de l’humanité, en aidant les personnes de foi hindoue, musulmane et chrétienne ». Sur la condition de la femme au Pakistan, elle a déclaré : « De nombreuses femmes ont apporté une contribution à la vie civile du pays… Les femmes pakistanaises ont acquis la confiance en elles-mêmes et travaillent dans tous les secteurs de la vie sociale. ».
Le Père Francis Nadeem, Secrétaire de la Commission pour le dialogue Inter-religieux, a souligné la contribution que les femmes et les religieuses chrétiennes offrent au peuple pakistanais, spécialement dans le domaine de l’instruction et de la santé. Les religieuses de Mère Teresa « travaillent au Pakistan pour tous les êtres vivants, sans discrimination de religion » ; Sœur Seraphine, religieuse pakistanaise des Missionnaires de la Charité a raconté l’expérience d’assistance en faveur des pauvres et des malades en phase terminale, dans les cinq maisons que les religieuses de Mère Teresa ont au Pakistan.
Mme Nazi Shoukat, musulmane, a souligné le rôle des femmes dans les Organisations Non Gouvernementales qui travaillent dans le Pays au plan social, comme la « Sudhar Foundation », qui aide les enfants de la rue et les orphelins, et travaille dans les hôpitaux.
Les femmes, a déclaré à l’agence Fides le Père Inayat Bernard, un des organisateurs de la rencontre, sont une partie importante du pays, qui influence la vie des enfants et sont responsables de la construction d’uns société juste et pacifique » (P.A.)
(Agence Fides, 28 novembre 2003, 34 lignes, 462 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network