http://www.fides.org

Asia

2003-11-17

ASIE / CAMBODGE - CATECHESE, FORMATION, MISSION DANS DES CONTEXTES SOCIO-POLITIQUES DIFFICILES : RENCONTRE ANNUELLE DES EVEQUES DU CAMBODGE ET DU LAOS

Phnom Penh (Agence Fides) – « Ce fut une rencontre positive, à l’enseigne de la cordialité et du partage. Nous avons parlé des problèmes et des priorités de l’Eglise, qui sont aujourd’hui la formation de nouvelles communautés, la catéchèse, les séminaires ». C’est ce qu’a déclaré à l’Agence Fides Mgr Emile Destombes, Vicaire Apostolique de Phnom Penh, au terme de l’Assemblée des Evêques du Cambodge et du Laos, qui s’est tenue du 10 au 14 novembre à Sihanoukville (l’ancienne Kompong Som), à 280 km environ au sud de Phnom Penh, la Capitale du Cambodge.
Les Evêques du Cambodge et du Laos sont réunis en une Conférence Episcopale unique du Laos et du Cambodge (CELAC), pour des raisons historiques et culturelles. Actuellement, la situation dans les deux pays voisins présente des différences qui requièrent une approche pastorale différente. « Les deux Eglises du Cambodge et du Laos, a expliqué Mgr Destombes, vivent aujourd’hui dans des contextes socio-politiques différents, mais partagent des difficultés et des espérances pour la Mission de l’Eglise. Apporter l’annonce de l’Evangile est un problème difficile pour des pays comme le Laos, et demande des solutions et des voies spécifiques aussi pour le Cambodge ».
A la rencontre qui a rassemblé 8 Evêques et prêtres, on a parlé d’augmenter la collaboration pour la formation des catéchistes, des religieuses, et des séminaristes, et pour développer le travail des moyens d’information, même s’il faut étudier des solutions particulières parce que les agents pastoraux et les religieux des deux pays parlent une langue différente, le « khmer » au Cambodge et le « lao » au Laos. En outre, les deux Eglises sont d’accord pour s’unir et pour multiplier leurs efforts sur les problèmes de construction ou de réouverture des églises, spécialement dans les régions périphériques des deux pays.
Après des années de souffrance pour l’Eglise, la CELAC, créée en 1963, a repris ses rencontres annuelles en 1995. Les Evêques du Laos et du Cambodge ont fait leur première visite « ad limina » au mois de février 1999. Le Saint-Père les a alors remerciés pour la « fidélité héroïque » manifestée par de nombreux fidèles au temps où les deux nations « étaient soumises à de terribles souffrances et où il y eut de nombreuses victimes innocentes de la violence aveugle et de la négation de la dignité de l’homme… De nombreux prêtres, religieux, religieuses et laïcs ont donné leur propre vie pour suivre le Seigneur, en mêlant leur sang à celui de leurs frères et sœurs en affrontant les épreuves avec dignité et avec courage. Que personne n’oublie jamais ce témoignage admirable ».
Le Cambodge compte 12 millions d’habitants, dont 20.000 catholiques environ, les Préfectures Apostoliques de Battambang et de Kompong Cham, et le Vicariat Apostolique de Phnom Penh.
Le Laos compte 6 millions d’habitants environ, dont 35.000 catholiques, quatre Vicariats Apostoliques : Luang Prabang, Paksè, Savannakhet et Vientiane.
La religion la plus répandue dans les deux pays est le bouddhisme. (P.A.)
(Agence Fides, 17 novembre 2003, 43 lignes, 510 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network